Titre

« Langues régionales » romanes : discours des militants et politiques linguistiques (le cas du francoprovençal et de l’occitan)

Auteur Natalia Bichurina
Directeur /trice Dr Patrick Seriot
Co-directeur(s) /trice(s) Dr Nikolaï Vakhtin (Université Européenne de Saint-Pétersbourg)
Résumé de la thèse Aujourd’hui on observe en Europe le processus du changement crucial de statut des variétés linguistiques régionales – « un acte de magie sociale » (selon Pierre Bourdieu) où ce qui était considéré comme « patois » se voit reconnu officiellement comme langue à part entière. C’est l’analyse du système d’argumentation utilisé par les militants linguistiques afin de revendiquer un statut officiel pour le francoprovençal et l’occitan qui est au centre de notre recherche. La question est de savoir sur quels critères se basent les affirmations qu’une variété linguistique est une « langue» à part, quelles idéologies linguistiques sont derrière le processus actuel de leur promotion en statut.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing