Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

École doctorale: approches qualitatives et quantitatives des genres discursifs en linguistique

Dates

6-8 décembre 2021

Organisateur(s)

Mme Jessica Chessex, assistante doctorante, UNINE.

Prof. Jacques Savoy, UNINE.

Intervenant(s)

Dr. Marion Carel, Directrice d’études : EHESS, Paris.

Prof. Gilles Philippe, Université de Lausanne.

Prof. Margareta Kastberg, Université de Franche-Comté.

Dr. Sascha Diwersy, Maître de conférences à l’Université de Montpellier.

Prof. Jacques Savoy, Université de Neuchâtel.

Description

La notion de genre est devenue aujourd'hui un point focal des sciences du langage, habilitant une réflexion de fond sur la diversité des pratiques discursives.

Cette école doctorale veut faire le point tant sur la théorie que sur la méthodologie de la recherche actuelle sur le genre. Les enseignants sont invités à illustrer l'application d'approches soit qualitatives, soit quantitatives qui articulent genre et syntaxe, sémantique, pragmatique, stylistique ou analyse de discours.

Programme

Marion Carel

Directrice d’études : EHESS, Paris

Pour une analyse sémantique des genres

Les discours d'Emmanuel Macron peuvent sembler, par leurs thèmes et par leur rôles, relever de genres différents. On distinguerait par exemple le genre "politique" des discours tenus lors de la crise des Gilets Jaunes et le genre "hommage" des discours tenus après un décès - par exemple celui de Charles Aznavour, advenu à la même époque. Nous nous proposons de faire une étude sémantique de ces discours, portant à la fois sur le sens de leurs énoncés et sur la manière dont ce sens est construit. Nous verrons qu'ils se ressemblent et nous nous demanderons s'il s'agit là d'un effet du peu d'inventivité stylistique de la plume de Macron ou de leur appartenance à un même genre : celui, disons, du discours officiel. Pour établir cela, il nous faudra comparer les discours de Macron à d'autres discours officiels (comme les voeux des Présidents d'Université) ainsi qu'à des discours non officiels, comme ceux que l'on peut trouver dans les correspondances quotidiennes. Retrouve-t-on les mêmes structures sémantiques dans tous les discours officiels? Sont-elles absentes des autres discours?

 

**************

 

Gilles Philippe (7 décembre)

Professeur à l’Université de Lausanne

Changement de genre, changement de style

On sait d’une part que la plupart des écrivain·e·s changent de style au fil du temps ; on sait d’autre part que les protocoles rédactionnels varient d’un genre littéraire à l’autre. En se concentrant sur quelques observables d’ordre principalement énonciatif et syntaxique, on tentera d’articuler ces deux constats d’évidence.

 

**************

 

Margareta Kastberg 

Professeure à l’Université de Franche-Comté

Les genres littéraires - Etudes textométriques

Cet exposé propose d’étudier les variations et les oppositions génériques, en s’appuyant sur un corpus informatisé et lemmatisé, et en exploitant les méthodes quantitatives et outillées. La méthodologie textométrique permet ici d’étudier les variations génériques au niveau du lexique, de la morphosyntaxe, de la structure et du style.

 

Mots-clés : littérature linguistique genres littéraires textométrie stylométrie

 

**************

 

Sascha Diwersy

Maître de conférences à l’Université de Montpellier

Genre(s), Variation(s), Corpus

La première partie du cours abordera les enjeux méthodologiques liés à la constitution et au traitement de corpus multi-genres du type British National Corpus (BNC, cf. Aston & Burnard 1998). La deuxième partie fournira une introduction tant théorique que pratique à l'analyse multidimensionnelle (Biber 1988) et des techniques d'exploration statistique apparentées (cf. entre autres Diwersy, Evert & Neumann 2014).

 

Références bibliographiques

Biber, Douglas. 1988. Variation across speech and writing. Cambridge: Cambridge University Press.

Diwersy, Sascha, Stefan Evert & Stella Neumann. 2014. A weakly supervised multivariate approach to the study of language variation. In Benedikt Szmrecsanyi & Bernhard Wälchli (eds.), Aggregating Dialectology, Typology, and Register Analysis. Berlin, Boston: De Gruyter, 174–204.

Aston, Guy & Lou Burnard. 1998. The BNC handbook. Edinburgh: Edinburgh University Press.

 

**************

 

Jacques Savoy

Professeur à l’Université de Neuchâtel

Traitement informatique en linguistique

Cette présentation initie les étudiant-e-s aux problèmes du traitement automatique des langues et en particulier celui de la catégorisation de textes en fonction de catégories prédéfinies (e.g., tweets écrits par un homme ou une femme, roman sentimental ou d'aventure).  On soulignera l'importance des outils existants (e.g., R) ainsi que les corpus disponibles.  

 

Lieu

Université de Neuchâtel

Information
Places

15

Délai d'inscription 29.11.2021
short-url short URL

short-url URL onepage