Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Language, Emotions and the Ineffable

Dates

31 mai - 2 juin 2021

Organisateur(s)

Prof. Louis de Saussure

Intervenant(s)

Dr. Tim Wharton, School of Humanities, University of Brighton

Prof. Nigel Fabb, English Spt, University of Strathclyde, Glasgow

Prof. Deirdre Wilson, University College London

Description

L'activité se déroulera selon le principe suivant: chaque enseignant donnera deux heures de cours frontal qui seront complétées par une heure à une heure et demie de tutorats et discussions avec les participants où les questions essentielles concerneront non seulement les points théorique mais des aspects plus méthodologiques pour l'analyse pragmatique. Une courte table ronde clôturera le séjour doctoral. Thématique: La question de l'expressivité et plus largement de la manifestation directe des affects (par opposition à leur description) dans l'usage du langage connaît depuis quelques années un vif regain d'intérêt dans la communauté linguistique et plus particulièrement pragmatique (par exemple Ludtke 2015), bien qu'elle soit ancienne (les travaux de Bally, notamment). Cette question concerne celle des contenus "non-propositionnels", or les traditions dominantes en sémantique et pragmatique se sont historiquement concentrées au contraire sur les contenus propositionnels, réduisant ainsi la portée de leurs travaux sur certains aspects de la communication langagière uniquement (cf. Sperber & Wilson 2015). L'activité proposée ici consistera à mieux cerner la manière dont on peut rendre compte de l'expressivité et plus largement de l'expression directe des affects dans le langage, en répondant notamment à la question de savoir si, et le cas échéant comment, elle peut s'intégrer de manière cognitivement plausible dans une approche pragmatique de tradition gricéenne (cf. de Saussure & Wharton 2019; 2020 à paraître). En particulier, la résistance des expressifs à la réduction propositionnelle semble constituer un obstacle de taille pour les approches formelles (cf. Wharton 2003; Kleiber 2006; 2016). Par ailleurs, la piste récemment ouverte de les lier à la procéduralité "ineffable" plutôt qu'à la déclarativité (Blakemore 2011) ouvre des perspectives inédites pour mieux saisir comment ils interagissent avec l'émergence d'informations dans le discours. Par ailleurs, l'affect dans le langage concerne aussi un autre niveau interprétatif où sont suscités des effets d'"épiphanie" ou de "vérité évidente", qui surgissent tant dans des procédés de communication non littérale, notamment la métaphore, que dans l'interprétation d'oeuvres littéraires ou de moments poétiques (Fabb à paraître), domaine dans lequel la question du traitement des émotions connaît aussi un nouvel essor (Lombardo 2013; Kolaiti 2015; Briens & de Saussure 2018 inter alia). Enfin, on ne peut évoquer la question des affects et du monde non-propositionnel dans la communication verbale sans accorder une importance toute particulière au comportement para-verbal (Wharton 2009). La question sera alors d'évoquer un éventuel dédoublement des systèmes communicatifs: propositionnel d'une part, et expérientiel de l'autre (de Saussure & Wharton 2020), où l'effet produit s'ancre sur des traces mémorielles ou imaginatives liée à l'expérience personnelle (Briens & de Saussure 2018; de Saussure & Wharton 2019; 2020 à paraître; de Saussure à paraître).

- Blakemore, D., 2011. On the descriptive ineffability of expressive meaning. Journal of Pragmatics 43, 3537-3550.

- Briens, S., de Saussure, L., 2018. Les fonctions discursives et narratives des émotions. Pour un nouveau champ de recherche « littérature et émotions ». Revue de littérature comparée 2018-1, 67-82.

- Fabb, N., à paraître. Experiences of ineffable significance. In: Ifantidou, E., de Saussure, L., Wharton, T. (Eds), Beyond Meaning, John Benjamins.

- Kleiber, G., 2006, Sémiotique de l'interjection. Langages 161, 10-23.

- Kleiber, G., 2016, Du cri de douleur au signe de douleur : l'interjection Aïe. Synergies Pays Scandinaves 11/12, 113-133.

- Kolaiti, P., 2015. The poetic mind: A producer-oriented approach to literature and art. Journal of Literary Semantics 44, 23-44.

- Lombardo, P., 2013. Empathie et simulation. In: Gefen, A., Vouilloux B. (Eds), Empathie et Esthétique. Paris: Hermann, 1-15.

- Lüdtke, U. (Ed), 2015. Emotion in language. Amsterdam: John Benjamins.

- de Saussure, L. (à paraître). Literary relevance. In: Ifantidou, E., de Saussure, L., Wharton, T. (Eds), Beyond Meaning, John Benjamins.

- de Saussure, L., Wharton, T., 2019. La notion de pertinence au défi des effets émotionnels. Tipa (http://journals.openedition.org/tipa/3068).

- de Saussure, L., Wharton, T., 2020 à paraître. Relevance, effects and affect. International Review of Pragmatics 12-2.

- Sperber, D., Wilson, D., 2015. Beyond speaker's meaning. Croatian Journal of Philosophy 15, 117–149.

- Wharton, T., 2003. Interjections, language and the 'showing'/'saying' continuum. Pragmatics and Cognition 11-1, 39-91.

- Wharton, T. (2009) Pragmatics and Non-Verbal Communication, Cambridge: Cambridge University Press.

Lieu

Hôtel de la Tour d’Aï, Leysin

Information
Places

12

Délai d'inscription 17.05.2021
short-url short URL

short-url URL onepage